Les résultats de la Justice restaurative

 

L’évaluation des pratiques restauratives est cruciale car elle permet d’en mesurer les bénéfices pour les victimes, les auteurs, la commu­nauté et le système de justice pénale.

Les résultats présentés ci-dessous sont issus des études disponibles menées à l’étranger. Il s’agit généralement de méta-analyses synthéti­sant les résultats de plusieurs recherches en comparant un groupe de participants à une mesure restaurative à un autre n’en ayant pas béné­ficié (groupe témoin ou de contrôle).

 

Les Rencontres-Détenus Victimes

Pour les victimes, la mesure participe à la compréhension du passage à l’acte (31%);

Pour l’auteur elle contribue à une meilleure compréhension de la victime (78%), à la prise de conscience des torts causés (88%).

Références bibliographiques :

BEAULAC (M.), ROUSSEAU-COMTOIS (G.), Rapport d’évaluation portant sur le programme rencontres détenus victimes du Centre de services de justice réparatrice, année 2005-2006, Montréal, multigraph, 2006, 34 p.

KONE (V.), Rapport d’évaluation portant sur le programme Rencontres détenus-victimes du Centre de services de justice réparatrice, année 2007-2008, Montréal, multigraph., 2008, 61 p.

Évaluations pour lesquelles un résumé est disponible sur le site de l'IFJR (rubrique ressources) :

BEAULAC (M.), ROUSSEAU-COMTOIS (G.), Rapport d’évaluation portant sur le programme rencontres détenus victimes du Centre de services de justice réparatrice, année 2005-2006, Montréal, multigraph, 2006, 34 p.

 

La Médiation Restaurative

Environ 30% de récidive en moins pour les participants par rap­port aux non participants;

Très haut degré de satisfaction concernant la préparation, l’utilité de la rencontre et l’implication globale des participants : de 76 à 93%.

Références bibliographiques :

NUGENT (W.R.), UMBREIT (M.), WIINAMAKI (L.), PADDOCK (J.), Participation in victim-offender mediation and reoffense :successful replications ?, Research on social work practice, 11, 1 (january), 2001, pp. 5-23 (32%) et  NUGENT (W.R.), UMBREIT (M.S.), WILLIAMS (R.M.), Participation in victime-offender mediation and the prevalence and severity of subsequent delinquent behavior : a meta-analysis, In Utah Law Review, 1, 2003, pp.137-165 (26%) [lien vers la ressource]

UMBREIT (M.), BRADSHAW (W.), COATES (R.), Victims of severe violence in dialogue with the offender : key principels, practices, outcomes and implications, In WEITEKAAMP (E.G.M.), KERNER (H-J.) (eds.), Restorative justice in context : international practice and directions, Cullompton, Devon : Willan Publishing, 2003, pp. 123-144 [lien vers la ressource]

Évaluations pour lesquelles un résumé est disponible sur le site de l'IFJR (rubrique ressources) :

BOLIVAR (D.), AERTSEN (I.), VANFRAECHEM (I.), Victims and restorative justice. Country Reports, European forum for restorative justice, 2009, 143 p.

CHAPMAN (T.), GELLIN (M.), AERTSEN (I.), ANDERSON (M.), Protecting rights, restoring respect and strenghtening relationships : a european model for restorative justice with children and young people, Volume 2, European research on restorative justice, OIJJ, ECJJ, 2015, 109 p.

CHAPMAN (T.), GELLIN (M.), ANDERSON (M.), Toolkit for professionals : implementing a European model for restorative justice with children and young people, Volume 3, European research on restorative justice, OIJJ, ECJJ, 2015, 64 p.

LATIMER (J.), DOWDEN (C.), MUISE (D.), The effectiveness of restorative justice processes : a meta-analysis, Canada, Department of justice, 2001, 33 p./ In The prison journal, June 2005, vol. 85, n° 2, pp. 127-144.

EVJE (A.), CUSHMAN (R.), A summary of the evaluation of six california victim-offender reconciliation programs. San Francisco : judicial council of California, Administrative Office of the Courts, 2000, 128 p.

MIERS (D.), An international review of restorative justice, In Crime Reduction Series Paper 10, London : Home Office, 2001, 105 p.

NICOL (W.J.), KIRKWOOD (S.), MACFARLANE (L.), Sacro youth justice services evaluation report April 2004-March 2005. Edinburgh : Sacro, 2006, p. 32.

NUGENT (W.R.), WILLIAMS (R.M.), UMBREIT (M.S.), Participation in victime-offender mediation and the prevalence and severity of subsequent delinquent behavior : a meta-analysis, In Utah Law Review, 1, 2003, pp.137-165.

SHAPLAND (J.), ATKINSON (A.), COLLEDGE (E.), DIGNAN (J.), HOWES (M.), JOHNSTONE (J.), PENNANT (R.), ROBINSON (G.), SORSBY (A.), Implementing restorative justice schemes (crime reduction programme). A report on the first year, Home office online report 32/04, Institute for the study of the legal profession, University of Sheffield, 2004, 67 p.

SHAPLAND (J.), ROBINSON (G.), SORSBY (A.), Restorative justice in practice. Evaluating what works for victims and offenders, Routledge Taylor et Francis group, London and New York, 2011, 227 p.
 

Le Cercle de Soutien et de Responsabilité

Le taux de récidive sexuelle est inférieur de 70% à 83% par rap­port à celui des non participants;

61% sont fiers de leur participation et mieux préparés pour faire face aux situations difficiles qui peuvent se présenter.

Références bibliographiques:

WILSON (R.J.), PICHECA (J.E.), PRINZO (M.), Cercles de soutien et de responsabilité : évaluation du projet pilote dans le Centre-sud ontarien, Rapport de recherche, 2005, R-168, Service correctionnel du Canada, 45 p. [lien vers la ressource]

WILSON (R. J.), CORTINI (F.), McWINNIE (A.J.), Circle of support and accountability : a canadian national replication of outcome findings, In Sexual abuse : a journal of researche and traetment, 21, 2009, pp. 412-430 [lien vers la ressource]

Évaluations pour lesquelles un résumé est disponible sur le site de l'IFJR (rubrique ressources) :

CHOUINARD (J.A.), RIDDICK (Ch.), Évaluation du projet de démonstration des Cercles de support et de responsabilité, Rapport final, CCJC/CÉJC (Conseil des Églises pour la justice et la criminologie), 2015, 142 p.

 

La Conférence Restaurative

70% des jeunes reconnaissent entièrement leur responsabilité, les 30% restant, une responsabilité partielle. Pour les jeunes vio­lents, la baisse de la récidive est de 38% par rapport au groupe de contrôle ;

Un an après la session restaurative, 59% des accords sont exécutés complétement, 29% le sont partiellement.

Références bibliographiques :

CRAWFORD (A.), NEWBURN (T.), Youth offending and restorative justice : implementing reform in youth justice, Cullomptoon, Devon : Willan Publishing, 2003, 280 p. [lien vers la ressource]

NICOL (W.J.), KIRKWOOD (S.), MACFARLANE (L.), Sacro youth justice services evaluation report April 2004-March 2005. Edinburgh : Sacro. 2006, p. 32. [lien vers la ressource]

SHERMAN (L.), STRANG (H.), WOODS (D.), Recidivism patterns in the Camberra Reintegrative shaming experiments (RISE). Camberra : Australian National University, 2000, 20 p.  [lien vers la ressource]

Évaluations pour lesquelles un résumé est disponible sur le site de l'IFJR (rubrique ressources) :

CAMPBELL (C.), DEVLIN (R.), O’MAHONY (D.), DOAK (J.), JACKSON(J.), CORRIGAN (T.), McEVOY (K.), Evaluation of the Northern Ireland youth conference service, Belfast : Northern Ireland Office, Statistic and research branch, 2005, 193 p.

CHAPMAN (T.), GELLIN (M.), AERTSEN (I.), ANDERSON (M.), Protecting rights, restoring respect and strenghtening relationships : a european model for restorative justice with children and young people, Volume 2, European research on restorative justice, OIJJ, ECJJ, 2015, 109 p.

CHAPMAN (T.), GELLIN (M.), ANDERSON (M.), Toolkit for professionals : implementing a European model for restorative justice with children and young people, Volume 3, European research on restorative justice, OIJJ, ECJJ, 2015, 64 p.

LATIMER (J.), DOWDEN (C.), MUISE (D.), The effectiveness of restorative justice processes : a meta-analysis, Canada, Department of justice, 2001, 33 p./ In The prison journal, June 2005, vol. 85, n° 2, pp. 127-144.

McGARRELL (E.F.), OLIVARES (K.), CRAWFORD (K.), KROOVAND (N.), Returning justice to the community : the Indianiapolis juvenile restorative justice experiment. Indianapolis : Hudson Institute, 2000, 57 p.

NICOL (W.J.), KIRKWOOD (S.), MACFARLANE (L.), Sacro youth justice services evaluation report April 2004-March 2005. Edinburgh : Sacro, 2006, p. 32.

RUGGE (T.), BONTA (A.), WALLACE-CAPRETTA (S.), Evaluation du projet de justice coopérative : un programme de justice réparatrice pour les cas de crimes graves, Rapport pour spécialistes 2005-2, Ottawa, multigraph, securitepublique.gc.ca, 53 p.

SHAPLAND (J.), ATKINSON (A.), COLLEDGE (E.), DIGNAN (J.), HOWES (M.), JOHNSTONE (J.), PENNANT (R.), ROBINSON (G.), SORSBY (A.), Implementing restorative justice schemes (crime reduction programme). A report on the first year, Home office online report 32/04, Institute for the study of the legal profession, University of Sheffield, 2004, 67 p.

SHAPLAND (J.), ROBINSON (G.), SORSBY (A.), Restorative justice in practice. Evaluating what works for victims and offenders, Routledge Taylor et Francis group, London and New York, 2011, 227 p.
STRANG (H.), SHERMAN (L.), MAYO-WILSON (E.), WOODS (D.), ARIEL (B.), Restorative justice conferencing (RJC) using face to face meetings of offenders and victims : effects on offender recidivism and victim satisfaction. A systematic review, Campbell systematic reviews, 2013, 59 p.
 

Le Cercle Restauratif Judiciaire

La récidive des participants est de 2% sur 10 ans alors qu’en moyenne elle est de 13 % pour les auteurs d’infractions sexuelles et de 36% pour les autres infractions.

Références bibliographiques :

BULLER (E.), A cost-benefit analysis of Hollow Water first Nation’s community holistic healing process, In Aboriginal Policy Research Consortium International (APRCi), Paper 134, 2004, 16 p. [Lien vers la ressource]

Évaluations pour lesquelles un résumé est disponible sur le site de l'IFJR (rubrique ressources) :

BULLER (E.), A cost-benefit analysis of Hollow Water first Nation’s community holistic healing process, In Aboriginal Policy Research Consortium International (APRCi), Paper 134, 2004, 16 p

COUTURE (J.) (dir.), A cost-benefit analysis of Hollow Water’s community holistic circle healing process, Ottawa : solicitor general of Canada, 2001, Native Counseling Services of Alberta, 166 p.

Video

Justice Restaurative : Rencontres détenus-victimes. Aide aux victimes INAVEM

Inspirées de pratiques qui ont fait leurs preuves outre-atlantique et notamment, au Québec via le Centre de services de justice réparatrice (CSJR), l'INAVEM et la Maison centrale de Poissy mettent en œuvre des Sessions de RDV, depuis 2010, en collaboration avec l'IFJR.
I.F.J.R, BP 70131, 64001 PAU CEDEX 01